société
15 avril 2015

Pour aider l’entreprise, supprimer les aides !

Je suis certains que subventionner les entreprises est une drogue qui tue plus ou moins lentement.

 


Nos amis chefs d’entreprise qui sollicitent des aides pour équilibrer un business plan sont les premiers coupables car ils faussent dès le début les équilibres élémentaires de leur mission entrepreneuriale. Ceux qui distribuent la manne providentielle n’ont jamais prouvé leur aptitude à bien gérer les entreprises.

 

Il faut savoir que l’ensemble des aides ou subventions distribuées aux entreprises représentent 150 milliards ! Alain Madelin, ancien ministre de l’économie, réformateur avisé et chantre du libéralisme affirme que la suppression des subventions permettrait de supprimer à la fois l’impôt sur le revenu, l’impôt sur les sociétés et les charges sociales patronales.

 

Quel beau rêve, qui osera ? Un politique (de droite) me disait que c’est d’abord les chefs d’entreprise qui ne sont pas d’accord pour savoir quelle aide d’abord supprimer.

 

Il faut donc les aider en les supprimant toutes. Les subventions ont en plus deux caractéristiques rédhibitoires ; le rendement entre ce qui est ponctionné aux entreprises et ce qui est redistribué est entaché d’un très mauvais rendement puisqu’il faut nourrir une structure de collecte et de redistribution.

 

Enfin et pour moi c’est le plus grave la distribution d’aides aux entreprises procure un pouvoir malsain aux politiques et aux fonctionnaires qui en ont la charge.